Actu Paris

7 mars 2020 – Grand événement entre gilets jaunes et chercheurs – Démocratie Numérique Populaire

Les questions soulevées pour une Démocratie Numérique Populaire

Un moment rare où se mêlent à la fois réflexion et action – recherche et activisme – chercheurs et militants gilets jaunes. De nombreux problèmes sont soulevés autour de l’utilisation du numérique par le plus grand mouvement politique de ces cinquante dernières années.

  • Comment les médias indépendants peuvent-ils rivaliser avec les médias mainstreams ?
  • Comment lutter contre la désinformation, comme celle qu’ont subit les jaunes, tantôt du FN, tantôt des casseurs, tantôt des racistes, tantôt des licornes rouges à trois têtes 🦄 ?
  • Quelles alternatives aux outils numériques qui exploitent nos données et entretiennent la peur de la cybersurveillance – une censure silencieuse redoutablement dissuasive ?
  • Comment améliorer notre démocratie, prendre des décisions en collectif ? Notamment par l’instauration d’un RIC ?

Tant de questions dont les réponses dessineront la démocratie de demain, un futur avec moins d’injustices et de souffrances pour cette majorité de la population méprisée par l’oligarchie.

Les participants à l’événement Démocratie Numérique Populaire

Étaient mobilisés…

  • des partenaires scientifiques et financiers : Costech, EnCommuns, Le Médialab
  • des partenaires médiatiques : Médiapart, Quartier Général, Reporterre, Sud Radio
  • des automédias citoyens : Bang Bang TV, JR Cinematics, La mule du pape, Le Canard Réfractaire, Le Pixel Mort, Licorne News
  • des associations issues du mouvement des Gilets Jaunes : Culture RIC, Gilets Jaunes Coordination, La Ligne Jaune, La Ligue Citoyenne, Le Vrai Débat, Objectif RIC
  • des associations numériques citoyennes : Assemblée Virtuelle, CartoDEBAT, Framasoft, La FFDN, Noödesign, RiseFor
  • des partenaires universitaires : ArTeC, Labex COMOD, Le LERASS, Le Laboratoire Triangle, Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord

La première partie : Médiation et médiatisation (automédias / médias indépendants)

Une discussion autour des nouveaux médias citoyens animée par Yves Citton, théoriciens des médias, avec notamment Aude Lancelin (QG), Didier Maïsto (Sud Radio) et Hervé Kempf (Reporterre).

La seconde partie : Organisation et délibaration

Des présentations animées par Clément Mabi, chercheur en sciences de l’information et de la communication, entre Gilets jaunes et chercheurs avec la présence entre autres du philosophe Bernard Stiegler, du directeur de Framasoft Pierre-Yves Gosset et des co-fondateurs d’Objectif RIC, du Vrai Débat, Culture RIC, Gilets Jaunes Coordination et de l’auteur Didier Fradin en lien avec les Gilets jaunes de Commercy.

La participation de Gilets Jaunes Coordination

Gilets Jaunes Coordination est intervenu pour présenter les principaux problèmes qu’il tend à résoudre : le monopole des grands médias sur le temps de cerveau disponible (l’information), l’accaparation des résultats des moteurs de recherche par ces médias et les effets invisibles de la cybersurveillance.

L’influence majeure des moteurs de recherche

On parle souvent de l’influence de la télévision, des réseaux sociaux, des grands médias, … mais plus rarement du canal d’information oublié : les premiers résultats des moteurs de recherche, lorsque des sujets sont entrés sur Google, par exemple, ou Lilo pour les personnes bien. Rappelons que ce sont principalement les sites des grands médias qui s’approprient très rapidement les premières pages de résultats sur les moteurs de recherche. Si bien que pendant longtemps, la question la plus posée comme « comment rejoindre gilet jaune » renvoyait sur du contenu décrédibilisant et désengageant, ce qui est dévastateur pour informer, mobiliser et organiser des actions citoyennes. Car c’est comme si, quand on tapait votre nom sur Google, on trouvait en première page des photos compromettantes de vous en boîte de nuit. Imaginez bien l’influence que cela aurait sur votre image et l’injustice que vous ressentiriez, si ces photos étaient fausses ou partielles.

Ce problème s’applique aussi à des sujets très locaux qui peuvent faire l’objet de recherche sur les moteurs, comme « initiative ric Jura ». Problème étant que les premiers résultats sont souvent des articles médiatiques qui informent superficiellement, car leur but n’est évidement pas de faire la promotion des initiatives. Pire, quand les médias décrédibilisent un sujet, ou font de la désinformation – (intentionnellement ou non, peu importe, le but n’est pas d’attaquer les médias, ils font comme ils peuvent, avec le peu de moyens qu’ils ont) – mais face à eux, de quels moyens les militants gilets jaunes (ou autre) disposent-ils pour riposter et faire porter leur information sur les moteurs de recherche ?

Gilets Jaunes Coordination a été optimisé spécialement pour que les articles et pages qui y sont publiés puissent améliorer la visibilité des informations Gilet Jaune, apparaître dans les résultats des moteurs de recherche et rivaliser avec les grands médias. Les groupes Gilets Jaunes peuvent demander un accès à l’administration du site et publier dans leur espace départemental (ou ailleurs).

Auto-censure, censure  et cybersurveillance

« Dire que l’on se fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu’on a rien à cacher, c’est comme déclarer que l’on se fiche du droit à la liberté d’expression sous prétexte qu’on a rien à dire. »
Edward Snowden

L’effet de la cybersurveillance sur l’engagement militant. Un problème tentaculaire, pourtant subtil, silencieux et difficile à mesurer. Quelle soit fictive ou réelle, la seule idée de la cybersurveillance a un grand pouvoir dissuasif et représente une entrave conséquente à l’organisation numérique. Se sachant observé, cette crainte pousse à la prudence, à la méfiance, à l’inaction, à l’homogénéisation de la pensée.

Hélas, c’est difficile de se passer des canaux numériques pour la communication. Ils sont si efficaces… des solutions restent à inventer pour rendre davantage de liberté d’expression sur les canaux de communication fréquentés et donc surveillés.

Gilets Jaunes Coordination expérimente un hack, qui permet justement de s’exprimer sur les canaux habituels fréquentés, sans que les contenus des communication puissent être surveillés.
Découvrir Messager

Quelle suite ?

Tout le monde constate ce même problème : des projets avec des objectifs similaires, qui vont dans la même direction, mais qui travaillent chacun dans leur coin. Pourtant, on sait que les chances de succès augmenteraient avec davantage de collaboration, de coordination, en mutualisant nos ressources. Évidemment, s’organiser entre structures n’est pas simple, mais c’est exactement ce qu’il manque pour avancer plus loin, ensemble.

Heureusement, grâce au numérique, les temps de délibération peuvent être facilités et plus efficaces – à condition par contre – que le cadre soit propice à des échanges constructifs. Car le résultat d’une délibération dépend majoritairement du cadre : laisse-t-il de la place aux conflits ou aux débats sans fin qui ne mènent à rien… ? Ou bien le cadre permet-il de se concentrer sur la co-construction et l’entraide ?

Une solution serait l’organisation de réunions numériques régulières avec un cadre idéal :

  • la constitution d’un ordre du jour collaboratif
  • la présence de facilitateurs – un rôle clé pour préserver un cadre constructif en intelligence collective
  • des temps de paroles régulés – pour des échanges fluides
  • ceci entre ces personnes aux grandes capacités et qui misent en commun – juste de temps en temps – pourraient accomplir des merveilles.

Les potentiels de telles rencontres sont incroyables, si seulement ces événements n’étaient pas aussi courts et difficiles à organiser. Si tout va bien, un travail va bientôt être fait dans le but de faire perdurer ces échanges – plus aisément – numériquement et de faire émerger des archipels.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies et notre politique de confidentialité... En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close