F*ck le système !!

FORUM DE DISCUSSION

Merci de rester courtois et constructifs dans vos sujets et réponses, nous sommes tous ici pour construire ensemble dans la bienveillance et la tolérance de l’avis de chacun. Vous pouvez signaler tout message que vous trouveriez déplacé afin que les modérateurs en soient notifiés.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #103665
    AvatarCherichoux
    [Participant]

    Bonjour,

     

    Par avance  je suis navré(e) pour la longueur de ce post. (Et pour les fautes qui vont s’y glisser, j’écris ça à chaud et je ne veux pas me relire pour ne pas déformer mon propos)

     

    Voici quelques précaution à prendre avant de lire ce que je vais écrire :

    1- Préparer un boisson chaude

    2- Pensez aussi au petit plaid sur les genoux. Ca fait toujours plaisir !

    3- N’essayez pas d’interpréter ce que je vais écrire, tout sera écrit au premier degré.

     

    Pour commencer je vais vous raconter mon histoire pour comprendre pourquoi j’en suis arrivé(e) à cette idée.

     

    J’ai la petite trentaine et j’ai grandi dans une famille avec des idées très arrêtées sur la politique, la morale capitaliste et la valeur du travail. (Oui oui c’est très à droite) Par je ne sais qu’elle épiphanie je me suis éveillé(e) très tôt à ma condition d’être humain et à celle des autres. Mais par contre même si cela fut compliqué lors ma construction en tant qu’individu j’ai toujours été différent(e) dans ma façon d’agir et de pensée. Et tout le monde sait à quel point les  enfant peuvent être méchant… (snif, snif, une petite larme de compassion) Enfin j’en ai retiré une ouverture d’esprit assez large pour la différence et le besoin d’aider ceux qui sont en difficultés.

     

    Mais je suis aussi devenu misanthrope ne supportant personne et encore moins ma famille. Jusqu’à ce que (et oui rebondissement de fou !) je rentre à l’université. Mais par la même occasion (double rebondissement de ouf !) je me blesse sévèrement et que je finisse avec une douleur chronique (retenez le ça sera important pour la suite). Je vous passe mes pérégrinations universitaires jusqu’à ce que je tombe dans un cursus de psychologie.

     

    Comme vous vous en doutez, ça ne date pas d’aujourd’hui que c’est la merde en tant qu’étudiant, surtout quand les parents ne veulent et ne peuvent pas suivre et que bien entendu les ressource sont trop importante de 10 p***** d’€uros pour avoir quoi que ce soit. Du coup, pour pouvoir un peu vivre j’ai continué à faire des jobs de merde :“Parce que oui, tu comprend, le travail ça t’apprend à être responsable et la valeur de l’argent, etc. Et que petit(e) con(nne) tu va arrêtés de nous casser les roustons et à 16 ans au turbin dans les champs !”

     

    Donc oui j’ai continué à faire des jobs de merde, sous payé, traité comme un paillasson qu’on utilise pour combler son problème d’égo. (Je pense que beaucoup de gens reconnaîtront leur chef ici) Et souvenez vous, j’ai toujours très mal et en plus c’est à la jambe donc me tenir debout dans un fast-food c’est pas hyper saint. Mais comme vivre à 2, dans un appartement, payer les livres pour la fac ça coûte pas très cher j’ai réussi à survivre avec 900€/ mois. Jusqu’au moment où (roulement de tambour”) ma jambe ne puisse plus me porter et qu’il fut obligatoire d’enchaîner les rendez-vous médicaux avec des spécialistes.

     

    Mais heureusement, le gouvernement avait juste avant réduit les droits d’accession à la CMU-C et je ne pouvais y avoir droit pour 10€ de trop par an. (Oui on va m’appeler +10 à la fin). Enfin, mon état se dégradant de plus en plus j’ai dû abandonner mes études en fin de licence parce que je ne pouvais plus me déplacer (littéralement, les 5 mètre de mon lit aux toilettes était un chemin de croix).

     

    Par ailleurs, je me suis éveillé à l’histoire politique de notre pays et je suis devenu un non-votant actif. En effet, je refuse de voter pour un mensonge oligarchique et une pseudo démocratie inexistante.

     

    De plus, de mon parcour universitaire (psychologie) j’ai appris beaucoup de chose, comme le fait que l’être humain sera toujours réticent à écouter un discour moralisateur ou culpabilisant, que dans toutes les situations, si l’occasion lui est donnée, il fera preuve d’altruisme et que le monde de la politique est un putain d’univers psychotique (au sens clinique du terme)

     

    Je ne développerais pas le paragraphe maintenant parce j’ai pas le nom des études en têtes, ni les définition, et surtout j’ai un peu la flemme. Mais si la demande est trop insistante je prendrais le temps de chercher pour les néophites.

     

    Mais bon, trève de larmes. De cette histoire j’en ai retiré plusieurs chose :

    1 – Les gens ne sont pas idiot, ils n’ont juste jamais appris à réfléchir correctement

    2 – Quel que soit l’épreuve, aussi insurmontable soit-elle, la persévérance et l’abnégation permette de les franchir.

    3 – Choucroute bavaroise (Ca n’a aucun rapport mais ça donne faim !)

    4 – Le racisme et tout autre stigmatisation vient surtout de la peur aux autres

    5 – Personne n’est vraiment méchant par plaisir, mais essaiera de contenté le plus grand nombre

     

    Maintenant arrivons-en au fait, comment faire pour renverser nos rois ? Comment reprendre le pouvoir à une élite qui s’auto félationne à la moindre victoire sur le peuple ? Comment faire disparaître cette élite bourgeoise déconnecté des problèmes de chacun d’entre nous ?

     

    <b>Elire des représentants choisi aléatoirement !!</b>

     

    Je sais il va falloir que je m’explique. Mais l’idée à l’air extrêmement conne mais elle ne l’ai pas tant que ça si on se base sur ce que j’ai dit plus haut.

     

    1 – il faudrait fonder un parti politique ouvert à tous le monde avec une participation ridicule (de l’ordre maximum de 1€).

    2-  tirer au sort dans la liste des adhérents.

    3- avoir <b>DES</b> personnes avec des connaissances spécifiques qui puissent guider, éduquer et expliquer à tout le monde.

    4- , et celui là risque d’être compliqué. Que chacun oubli son ego pour le bien commun.

    Cinquièmement, que tout se fasse sur la base du volontariat.

     

    En conclusion, l’histoire est longue et chiante, l’idée semble stupide.

     

    Sur ce bon courage.

     

    Le canard Masqué !!

     

     

    P.S : Voici le liens du texte https://docs.google.com/document/d/1gMSdD-HdU3DRZb-nBRIb2mzqVhUAhqKoqB6mew8u7W8/edit?usp=sharing

    • Ce sujet a été modifié le Il y a 6 mois par AvatarCherichoux.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.