Organisation des Gilets Jaunes en Comités Citoyens. - Portail Gilets Jaunes

Organisation des Gilets Jaunes en Comités Citoyens.

FORUM DE DISCUSSION

Merci de rester courtois et constructifs dans vos sujets et réponses, nous sommes tous ici pour construire ensemble dans la bienveillance et la tolérance de l’avis de chacun. Vous pouvez signaler tout message que vous trouveriez déplacé afin que les modérateurs en soient notifiés.

FICHIER : content-single-topic.php
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #103029
    AvatarGUILHEMBET Marcel
    (33 - Gironde)
    [Participant]

    Bonjour à vous,

    Je viens de découvrir votre Site. Alors que je suis inscrit sur « Lalignejaune » depuis deux mois, je pensais qu’il était le seul à fonctionner et à pouvoir ainsi fédérer tous les comités citoyens existants ou en formation. Je n’ai aucun parti pris, mon seul désir est que nous arrivions à nous organiser le plus rapidement possible en Comités citoyens sur toute le territoire français. Or si plusieurs plateformes différentes, avec les mêmes objectifs, voient le jour, je ne vois pas comment on peut atteindre nos objectifs. Je vous en prie, si vous ne voulez pas tuer ce beau mouvement qui vient de naître, rencontrez-vous, tous les administrateurs de toutes les plateformes existantes (il y en a peut-être d’autres?), et mettez vos énergies en commun pour ne proposer qu’une plateforme officielle qui nous permettrait à tous de mieux débattre, mieux s’organiser et ainsi poursuivre notre combat de manière unie.

    Ce soir nous sommes un petit groupe a avoir organisé une Assemblée Citoyenne pour concrétiser la création de notre Comité Citoyen de la 3ème Circonscription de la Gironde. Nous avons déjà pris des contacts pour nous fédérer aux autres groupes existants dans le cadre d’une Association Sud-Gironde. Il serait dommage que ce bel élan soit brisé par une division des outils mis à notre disposition pour une réelle Démocratie.

    J’envoie ce même message à « Lalignejaune », en espérant que très rapidement un outil commun à tous les Gilets Jaunes soit mis en place.

    Cordialement,

    Marcel GUILHEMBET

    #103385
    Avatardoudour
    (03 - Allier)
    [Participant]

    Je suis entièrement d’accord avec vous. d’ailleurs, c’est le principal sujet que j’essaie d’amener dans les discussions et rencontres avec des gens qui militent; à savoir le besoin d’organisation face à un adversaire qui lui, est organisé -jusqu’à l’absurde. je place donc un texte datant de décembre 2018 ici en pièce jointe et que j’ai distribué de ci de là. c’est peut être long pour les gens d’aujourd’hui, mais c’est nécessaire car j’argumente un minimum et j’ai pris la précaution d’écrire en gras l’essentiel afin de résumer. je vous propose de le lire en pièce jointe.

    en tous cas, les réponses des gens par rapport à l’organisation coordonnée, indispensable, par exemple dans les mairies, afin d’écrire, par ex, la nouvelle constitution issue du peuple, ou tout autre travail utile: comment présenter, mettons, un candidat aux présidentielles qui serait tiré au sort et qui ne serait qu’un prétexte à voter pour un projet populaire. je pourrai développer plus tard sur cette idée… les réponses étaient… hein? quoi? kesski dit? je parle de mon expérience dans l’allier, je sais bien que j’ai peut être pas eu de chance non plus, mais merde quand même.

    en écrasante majorité sur mon expérience donc, cette prise de conscience qui pour moi est évidente depuis que je suis tout petit 😉 , est quasi nulle chez ceux qui se disent des gilets jaunes et j’ai ressenti que: tout le monde -ou presque- a raison, mais reste dans son coin et ne remet pas en question les chaines de commandement. on dirait bien qu’ils n’ont pas compris, globalement, que c’est Bruxelles qui commande et non nos présidents! ce sont des fusibles désormais. et Bruxelle, c’est QUI au juste au niveau des décisions? et ils ne savent pas non plus, en général, pourquoi la France n’est pas, à proprement parler, techniquement, une démocratie aujourd’hui, même relative et ne l’a, depuis 1789, et au delà de 1793, jamais été! une fois élu, l’élu est comme infaillible, intouchable, un pape… donc corruptible ou au raisonnement vicié.

    dès qu’il s’agit de trouver des gens qui ont déjà l’idée que le pré-requis est évidemment de quitter l’Europe (sinon, pour moi, ça ne sert à rien de pleurer), ils auraient dû bien connaître F. Asselineau et au moins en débattre avant de voter pour lui éventuellement, puis de l’inviter lors d’un évènement « gilet jaunes », car c’était en effet le seul candidat à proposer ce projet et pas que cela, car il y a toujours matière à réfléchir sur le site upr.fr. Ainsi, de préparer un dialogue entre le peuple et son programme au cas ou il y aurait des choses à régler. (je ne vois pas grand chose que le peuple pourrait lui envoyer comme points de désaccord et en fait d’après moi, il conviendrait à la plupart des gens pour ce qui est du programme et pour le charisme, on s’en fout, pour les compétances, elles sont vérifiables et bien réelles. en tous cas rien à voir avec les mélanchouilles, les macrouilles et les verdouillous…

    Quasi personne ne connaissait Asselineau sur les rompiots! ou alors, on avait droit aux conneries des media.

    Ah oui, tout le monde dit que la tv nous abrutit et nous ment, et tout le monde la regarde… moi je n’ai jamais eu de TV car les pubs à partir des années 90 devenaient encore plus infantilisantes, insupportables, surtout à la radio.

    Tout cela dénote pour moi, une totale incompréhension de la situation. Macron, démission. oui, d’accord… mais après? on fait quoi? les banques, le Golfe, nos partenaires Africains et autres… on fait quoi ? on les oblige à être d’accord avec nous? à nous suivre? (voir l’histoire du scorpion et de la grenouille). ah, tiens, tant que j’en rajoute sur les scorpions: lire sur le net ceci, ce beau et court poème que Y.Montant,B.Lavillier et moi même disons à chaque fois que possible car il fait réfléchir:

    http://jccabanel.free.fr/th_la_plus_belle_des_creatures.htm

    quoi qu’il en soit, ce que j’ai ressenti des GJ, c’est que les gens (je suis dans l’allier seulement) se sentaient fièrement résistants pour se les geler sur les ronds points en s’envoyant des sms, plutôt que de se dire qu’il faudrait AUSSI et SURTOUT bosser en coordination quelque part, par exemple dans les mairies! les gens hyper majoritairement ne voyaient même pas l’intérêt (faut les virer, c’est tout). si les gilets jaunes ou les français en général, ce serait mieux, assimilaient le fait que, en démocratie, c’est le peuple (volontaire et assidu) qui fait tout et qui contrôle tout. cela n’existe nulle part ou presque au monde. en général, ces tentatives (voir Afrique et Amérique du sud) ont toutes été écrasées par assassinat ou coup d’état…

    bref, cette impression de parler chinois est lourde. râler avec raison est une chose, mais refuser de lire, de réfléchir en commun dans un lieux évident comme une mairie et se planter sur des ronds points et se contenter de manifester est, d’après moi contre productif. et je ne parle pas de l’intérêt de bêler en troupeau lors de manifs… on perd de l’énergie et de la crédibilité. ce n’est pas leur faire peur qu’il faut, mais PROPOSER avant d’y aller par millions déposer le projet à qui de droit et là, voir si un affrontement est seulement possible. les CRS vous gazent, ok, mais qu’en est il des fonctionnaires de la sécurité publique en général? je dis que si l’état perd sa capacité à faire croire, face à un projet populaire, que l’ordre ce ne peut être que « par ces messieurs-dames les élus », alors beaucoup de fonctionnaires militaires, de police iront du côté du peuple.

    mais si le peuple ne propose rien de concret, il est logique que, ce genre de métier a besoin d’une chaine de commandement qui à défaut d’être juste se doit d’être établie, assise légalement. donc si le peuple n’a rien « d’ordonné, établi » à présenter, les humains étant ce qu’ils sont parfois, des moutons et quelque soit la CSP, eh bien le peuple subira la violence des forces dont c’est le métier: protéger l’Etat qui est l’émanation du résultat d’un scrutin… et à mon avis perdra chaque fois. de toute façon cette vison est historique. Au chili par ex sous Alliende, ce n’est pas l’armée chilienne qui est tombée sur le peuple après qu’il fut élu, mais une armée extérieure (car financée par un gouvernement tiers) et qui a placé Pinochet à la place. d’ailleurs je ne mettrai pas les « hommes de Pinochet sur le même plan que nos militaires et policiers! quoique mal encadrés ils peuvent assassiner tout autant, encore historique).

    Les forces de l’ordre obéissent, c’est un principe, même si bien sûr le libre arbitre est techniquement possible… mais bon, disons que l’Etat se défend, car il en a le droit tant qu’il donne au moins l’illusion de la cohérence. a nous de prouver aux « forces de l’ordre » que nous avons collectivement un plan d’action non bordélique et au contraire très bien organisé, ouverts sur les peuples du monde.

    lire ça aussi svp:

    https://www.scienceshumaines.com/stanley-milgram-1933-1984-la-soumission-a-l-autorite_fr_22642.html

    et voir ça du coup (on vous demande sur youtube de confirmer votre âge pour le voir!) Doc ARTE « Le jeu de la mort »:

    il est évident que si on vire un président, que si l’on bloque la France à un moment donné, il va manquer une chose essentielle pour éviter un affrontement légitime (eh oui, faut aussi comprendre ces gens, leur point de vue de caste et les traiter humainement, on les a laissé faire depuis des décennies), cette chose essentielle, ben c’est un nouveau modèle de gouvernance, avec une constitution basée, en effet pourquoi pas, sur le CNR et mise à jour; on prend le meilleur de ce qu’il y a déjà et on vire ce qui pue. de plus, la notion de représentativité, notamment pour l’exécutif et les chaînes de commandements, ne devraient jamais dépendre des seuls élus ou représentants! Sans contrôle supérieur populaire ou citoyen! A encadrer, évidemment, mais l’encadrement est seulement définit par le peuple en amont. AU passage demander le RIC ne veut rien dire, car il y en a trois principaux voir 4. 3 encadré par les lois et un qui ne dépend que du peuple et est au dessus (souverain) des deux, voire trois autres.

    bref, il y a deux choses principales pour moi: 1 s’organiser intelligemment pour 2 proposer un projet cohérent (ça se fera pas en deux mois, mais disons en cinq ans au cours d’un quinquennat « classique » appuyée par un candidat qui veut vraiment nous aider et qui soit crédible, compétant de part son cursus. pour le moment, je n’en vois qu’un seul et tant mieux, François Asselineau de upr.fr.)

    j’ai aussi remarqué sur une bonne vingtaine d’année que les gens ont la glue de lire les bouquins qu’on leur propose pour comprendre. ex: tv lobotomie de M.Desmurget ou 1984 d’Orwell ou encore Antony Sutton, Stanley Milgram… même voir une vidéo ne donne aucun écho après en avoir parlé à des amis… je dis bien à des amis! Alors au bistrot, sans prise de note de leur part… Parce qu’en fait y’a pas dix bouquins à lire pour comprendre… ou pas dix documentaires à voir! ici il y a déjà trois ou quatre de ces « essentiels ».

    donc, j’ai eu plus le sentiment que les gens se sentaient « résistants » et en étaient au partage du malheureux cochon salé et au café-chaussette avec peu de souci de coordonner les « doléances » (on croit rêver) ou d’aborder les vrais sujets.

    D’ailleurs, par rapport aux vaccins sur les bébés, vous entendez les gens prendre leur position perso? non. en écrasante majorité, non. et la plupart filent à des gosses et des préados des téléphones à caresses qui les accaparent et les désocialisent en les abrutissant… avoir la paix à un prix, parents: faut s’occuper de ses gosses et pas les abandonner à l’image et à l’illusion.

    en politique, ben, avant de prendre les rênes d’une démocratie, faut déjà savoir si le peuple en question est vraiment démocrate, ensuite que ce peuple travaille à son projet, au grand jour tranquillement, avec les volontaires. de là émergeront les futurs représentants, doués pur leur fonction et responsables pénalement ou politiquement de leurs actes. si on votait pour un projet, le souci du candidat se porterait autrement et on pourrait même les tirer au sort parmi les volontaires ayant des compétences connues et reconnues.

    le fait que votre question n’est soulevé avant la mienne aucune réponse, pour un site National… on croit rêver. on cauchemarde, en fait.

    le fait que François Asselineau n’ait fait qu’à peine 1% aux présidentielles est révélateur. en tous cas, pour un peuple issu « des lumières » ou disons qui croit être le pays démocratique et des droits de ceci et de cela, c’est juste une honte. car sur 10 personnes à qui j’ai proposé de voir une conférence au choix sur le site de l’upr, pas une seule ne me fit de retour… donc, ils n’y sont pas allés. et vous?

    et je ne dis pas forcément qu’il faut voter pour lui, je dis que au moins, voilà un gars qui pose et met en contexte et perspective le programme de son parti et au delà de cela, la logique de la situation dans laquelle nous sommes. qui au final, une fois expliquée, même la banque, est au niveau de 6eme. peut être une 6eme des années soixante, en tous cas à la portée d’un ado que ça intéresse.

    je vous réinvite donc à lire mon texte en annexe, je l’espère mieux structuré et plus agréable à lire…

    et si j’écris et dit tout ça, c’est que je ne suis pas dans le côté de revanche envers les enfoirés et les criminels qui nous exploitent. déjà en tant que peuple on a bien exploité l’Afrique sans trop trouver à y redire… seul chirac, en fin de règne l’a dit « …si les français avaient connaissance de ce qu’ils doivent à l’Afrique… ». exact, sauf que tout le monde s’en est foutu et jusqu’au génocide Rwandais de 1994, préféraient croire que de toute façon, là bas c’est le bordel… ben voyons. alors on a, effectivement la dérive des dirigeants que l’on mérite. et si on peut les juger selon une procédure juste et légale, on serait mal placés pour les enfoncer: on est nous aussi, un peuple assez égoiste par contexte et éducation. donc, voulons nous aussi changer cela? si le peuple gouvernait vraiment, je sais d’expérience ou d’Histoire, qu’il n’y aurait ni guerres, ni injustices planétaires, ni souci écologique à ce point là. franchement, vous croyez que ce sont les Japonais qui ont demandé la construction de centrales nucléaires sur une île fortement sismique? que ce sont les américains qui ont exigé l’assassinat de Kennedy ou de chier sur les indiens, puis les noirs, les chinois, les chicanos…? je ne crois pas. on pousse le peuple à avoir des réactions prévisibles car une petite minuscule et infime minorité, par une convergence d’intérêts et un but précis (gouverner l’hémisphère nord, puis le reste), infiniment mieux organisée et vicieuse, mafieuse, les y a toujours poussé. ça, c’est pas nouveau. mais où est la confiance en l’humanité dans ce cas précis, si l’on a pas compris que l’être humain est comme neutre chaotique à la naissance et dépend de son environnement qui le formera? si les humains étaient, comme décrit ad répétoum dans les films US notamment, égoistes, vicieux, conflictuels, craintifs et lâches… on n’aurait pu résister à l’age glacière! (ou à 14-18…) . Si?

    voilà. à suivre?

    C2Bk.

    #103387
    Avatardoudour
    (03 - Allier)
    [Participant]

    ah, désolé pour les quelques grosses fautes que vous trouverez ici et là. la correction d’un texte est difficile, surtout quand on tape assez vite… on peut parfois écrire n’est au lieu de n’aie par ex… mais je me relis malgré tout et y’a toujours des coquilles! bon, c’est dit.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
FICHIER : form-reply.php

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.